Vous êtes ici : AccueilChroniquesUNE RÉALITÉ AVÉRÉE, LE QUÉBEC VERT???

Chroniques

UNE RÉALITÉ AVÉRÉE, LE QUÉBEC VERT???

Depuis quelques années (enfin!) , plusieurs parmi nous avons acquis l'habitude du recyclage c'est à dire d'un certain recyclage 

: celui de nos contenants vides que nous déposons dans nos bacs verts. Bon point, d'accord. Nous sommes aussi maintenant plusieurs à faire notre compost : déchets de table qui excluent toute matière d'origine animale, coupures d'herbe, feuilles mortes, papier journal non glacé; autre bonne initiative. Deux petits pas dans la bonne direction, bien sûr...mais tant d'autres out simplement ignorés. Dans son excellent ouvrage « LE MYTHE DU QUÉBEC VERT »,

François Cardinal, nous en cite une panoplie d'exemples cruciaux. En voici quelques extraits :              

               Au deuxième chapitre (« En voulez-vous des ordures? En v'là! »), l'auteur cite plusieurs faits troublants.... « Collectivement, si l'on comptabilise toutes les matières résiduelles produites chaque année dans notre province, on constate que les Québécois génèrent  plus de 200 tonnes de déchets A LA MINUTE (!)... ». En l'espace de 10 ans,soit de 1994 à 2004, les Québécois ont vu la quantité de matières résiduelles engendrées par eux bondir de 62% : passant d'un peu plus de 7 millions de tonnes à 11,14 millions de tonnes. 

                De surcroît  monsieur Cardinal ajoute que dans les faits nous sommes de bien piètres recycleurs puisqu'en 10 ans malgré la collecte sélective, la quantité de détritus envoyés au dépotoir n'a pas diminué mais augmenté, passant de 5 millions à 6,4 millions de tonnes, toujours entre 1994 et 2004. Ce livre LE MYTHE DU QUÉBEC VERT , écrit  par François Cardinal aux éditions Parallèles  compte un petit 191 pages et se laisse dévorer comme un bon roman : une véritable mine d'or de propos accessibles et se concluant par une note d'espoir ( non fataliste!). A lire sans faute et disponible à la bibliothèque municipale de Mont-Laurier.               

A la fin des classes en juin, des parents d'élèves pourraient demander à la direction d'école la rencontre avec les enseignants pour la remise des bulletins, on peut leur suggérer l'idée d'une exposition annuelle  sur les thèmes conjoints de la pollution  et de la gestion des déchets. Pourquoi pas une demande à la commission scolaire en vue d'une visite en autobus au centre de recyclage à Sainte-Véronique?