Vous êtes ici : AccueilRéforme du régime forestierStopper le massacre à la tronçonneuse en Amazonie

Réforme du régime forestier

Stopper le massacre à la tronçonneuse en Amazonie

Chères amies, chers amis,



Le Congrès brésilien vient de faire passer une loi qui donne carte blanche aux exploitants forestiers et agricoles pour raser d'immenses étendues de forêt vierge en Amazonie. Seule la présidente Dilma peut mettre son veto. Si la pression monte déjà dans le pays, une énorme mobilisation mondiale montrera à Dilma que sa réputation sur la scène internationale est en jeu. Persuadons-la d'arrêter le massacre à la tronçonneuse en Amazonie -- signez la pétition urgente et envoyez-la à tous vos contacts:

Signez la pétition

Le Congrès brésilien vient de voter un effroyable article du code forestier qui donne carte blanche aux exploitants forestiers et agricoles pour raser d'immenses étendues de forêt vierge en Amazonie.

Désormais, seule la présidente Dilma Rousseff peut enterrer cette loi.

Heureusement, dans quelques semaines, Dilma accueillera le plus grand sommet mondial sur l'environnement, et des experts affirment qu'elle ne peut décemment pas l'inaugurer en tant que la chef d'Etat qui aura signé l'arrêt de mort de la forêt vierge. Elle est d'ores et déjà confrontée à une pression grandissante des Brésiliens, qui sont 79% à rejeter la loi. Une énorme mobilisation mondiale peut convaincre Dilma d'abandonner cette loi, et non la forêt tropicale.

Dilma pourrait se décider à tout moment. Persuadons-la d'opposer son veto dès aujourd'hui. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition urgente visant à stopper le massacre à la tronçonneuse en Amazonie -- et envoyez-la à tous vos contacts:

http://www.avaaz.org/fr/veto_dilma_global_fr/?vl

L'Amazonie est le poumon de la vie sur Terre -- 20% de notre oxygène provient de cette magnifique forêt vierge, qui joue un rôle-clé en atténuant le changement climatique. Sur la dernière décennie, le Brésil a considérablement limité le déboisement, qui a diminué de 78% entre 2004 et 2011. Grâce à quoi? Un code forestier réputé mondialement, une application rigoureuse de la loi et la surveillance par satellite.

Or cette loi criminelle ouvrirait la voie à l'abattage d'arbres sur une zone aussi grande que la France et la Grande-Bretagne réunies tout en blanchissant les exploitants de toutes leurs activités criminelles passées de déforestation. Non seulement les forêts brésiliennes se transformeraient en paysages de désolation, mais cela créerait un précédent mondial néfaste. Il est vital que nous protégions l'Amazonie.

Le Brésil se développe rapidement et se bat pour sortir des dizaines de millions de gens de la pauvreté. Bien qu'il ait été prouvé que la déforestation n'a pas d'impact sur la croissance, le puissant lobby agricole qui a aidé Dilma à accéder au pouvoir exerce, dans un but lucratif, de fortes pressions pour qu'elle rase la forêt vierge. Et cette bataille n'est pas belle à voir -- les militants locaux se font assassiner, intimider ou réduire au silence. Pourtant, d'anciens ministres de l'environnement et le peuple brésilien ont fait clairement comprendre qu'ils veulent sauver l'Amazonie. À nous de les soutenir maintenant et d'exhorter la présidente Dilma à résister aux pressions.

Le destin des forêts tropicales du Brésil ne tient qu'à un fil. Heureusement, Dilma Rousseff est particulièrement vulnérable à la pression citoyenne en ce moment, et une mobilisation mondiale nous permettrait de remporter une victoire pour la planète! Signez la pétition urgente ci-dessous et faites passer le mot -- d'anciens ministres de l'environnement remettront la pétition en mains propres à Dilma:

http://www.avaaz.org/fr/veto_dilma_global_fr/?vl

Au cours des trois dernières années, nous avons enchaîné les victoires contre vents et marées. Unissons nos voix de nouveau avant qu'il ne soit trop tard pour stopper la destruction de l'Amazonie, protéger notre planète et ériger Dilma en figure de proue de la défense de l'environnement sur la scène internationale.

Avec espoir et détermination,

Luis, Pedro, Maria Paz, Alice, Ricken, Carol, Lisa, Rewan et toute l'équipe d'Avaaz

PLUS D'INFORMATIONS:

Brésil: la réforme du code forestier menace la forêt amazonienne (Novethic) http://www.novethic.fr/novethic/ecologie,ressources_naturelles,bois,bresil_reforme_code_forestier_menace_foret_amazonienne,137239.jsp

Amazonie: les déboisements ont presque triplé au 1er trimestre 2012 (20 Minutes) http://www.20minutes.fr/article/912121/amazonie-deboisements-presque-triple-1er-trimestre-2012

Au Brésil, la Commission pastorale de la Terre souligne la hausse des violences en milieu rural (La Croix) http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/Monde/Au-Bresil-la-Commission-pastorale-de-la-Terre-souligne-la-hausse-des-violences-en-milieu-rural-_NP_-2012-05-09-804042

Les Brésiliens refusent le démantèlement du code forestier (WWF - en anglais) http://wwf.panda.org/?uNewsID=200698


Soutenez le mouvement Avaaz!
Nous sommes entièrement financés par les dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible.   Fait Esundon






Avaaz est un réseau citoyen mondial de 14 millions de membres
qui mène des campagnes visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. ("Avaaz" signifie "voix" dans de nombreuses langues). Nos membres sont issus de tous les pays du monde; notre équipe est répartie sur 13 pays et 6 continents et travaille dans 17 langues. Pour découvrir certaines de nos plus grandes campagnes, cliquez ici ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter.

Ce message a été envoyé à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. que vous avez précédemment signé une pétition. Si vous souhaitez changer votre adresse, votre langue ou d'autres informations, contactez-nous en utilisant ce formulaire. Pour vous désinscrire de notre liste, envoyez un e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
&b=1805&v=14203&lang=fr">cliquez ici.

Pour contacter Avaaz, merci de ne pas répondre à cet e-mail. Ecrivez-nous plutôt en utilisant le formulaire suivant: http://www.avaaz.org/fr/contact, ou appelez-nous au +1-888-922-8229 (Etats-Unis)